Art’cyclé(r) : un jour, une oeuvre… épisode 6

Le parcours artistique de Nathalie Charmot est jalonné «d’objets» improbables, «d’objets de poésie». Avec de la ficelle, du papier, des matériaux textiles, des éléments glanés dans la nature, Elle se plait à rêvasser, et ses mains se laissent entraîner. Quelques fois, sa passion la conduit au pays du kimono-origami-haïku, le Japon contrée de toutes ses influences ; un jour, l’art de plier le papier s’invite dans ses compositions, et la figure symbolique de la grue devient une forme modulante qui construit et rythme son travail, une recherche faite d’aller-retour entre sculpture, couture, pliure, dans laquelle se tissent et se déplient son intérêt pour l’art de vivre nippon, «l’arte-povera», l’écriture poétique. Ici, maintenant, il y a «L’arbre s’évapore»: racine-ramure, petits papiers collectés, fils de films, guirlandes de grues, suspension d’oiseaux migrateurs; il y a un long chemin en création à partager, avec l’idée de transmettre «l’art», médium de rencontre, de soin, de culture.

42000 Saint Etienne
http://www.loeildanssapoche.com/NATHALIE-CHARMOT.html

charmot epaillard

Photographie d’Alain Epaillard (Tous droits réservés).

#broceliande

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s