Portrait d’artiste : Maryline Le Gouill

Depuis qu’elle s’est engagée sur la voie des arts plastiques, Maryline Le Gouill a toujours dessiné, peint et modelé le corps humain. Diplômée des Beaux Arts d’Angers en 1990, elle s’engage sur le chemin de la Terre en 1999 et se perfectionne auprès de professionnels de
la céramique.

Etudier le modèle vivant est un exercice qui lui permet de travailler l’observation, le mouvement, l’anatomie, la lumière. La discipline du nu lui est devenue indispensable pour comprendre le corps humain jusqu’à trouver sa propre écriture et la matérialiser par le modelage. Elle transforme le corps en jouant avec les volumes. Ses sculptures d’argile s’étirent, s’élancent dans une verticalité exagérée.  Ses « Terres enfumées » nous parlent de paysage minéral et réconcilie l’humain et la nature.

portrait Maryline Le Gouill« La matière première que j’utilise est l’argile. Il est assimilé aux principes générateurs de la nature. Dans sa conception même, l’art de la céramique est symbole d’harmonie car il fait appel aux quatre éléments fondamentaux, la terre, l’eau, l’air et le feu. La terre fournit l’élément de base, d’origine minérale : l’argile. L’eau est le médium qui confère à l’argile sa malléabilité. L’air favorise l’élimination de l’eau par la lente opération du séchage. Le feu va opérer une transmutation spectaculaire du matériau d’origine en lui conférant de nouvelles propriétés : la dureté, la résistance à l’eau. Le feu s’empare de mes sculptures et les transforme en leur offrant leur aspect final. »

 

Formation en céramique, bronze, et gravure.

– Nombreuses expositions collectives et personnelles depuis 1993.

– Commande d’une série de 10 Carrés des « Ors Bleus » pour la Banque française du Commerce Extérieur de Nantes en 1996.

– Réalisation de 2 trophées pour la commune de Pont Saint Martin en 1993 et 1998.

– Achat d’une sculpture par le musée de la Briqueterie à Saint Brieuc en 2005.

Expositions régulières en galerie :

Nantes, Vannes, Paris, Quimper, Les Rosiers sur Loire, Vence.

Sculptures à l’étranger :

Italie, Angleterre, Allemagne, Belgique, Chine, Canada.

#broceliande

Une réflexion sur “Portrait d’artiste : Maryline Le Gouill

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s