Art’cyclé(r) : un jour, une oeuvre…épisode 18

Stéphanie BOUVIER-DREANO, Créatrice d’accessoires textile

Après avoir travaillé dans le commerce, la communication et l’infographie, Stéphanie Bouvier-Dréano a repris des études de mode en 2005. Depuis 2007, elle crée des accessoires de mode en textile dans un univers rétro sous la marque « L’insupportable Stf* ». Son nom est tiré d’une citation d’Oscar Wilde : « Pourquoi être assommant alors qu’en faisant un petit effort vous pourriez être insupportable ». Sa démarche créative est d’associer des matières anciennes ou recyclées à des matières contemporaines achetées localement. Le textile est la base de toutes ses créations qu’elle aime associer à d’autres matières. Ses productions sont empreintes de nostalgie et évoluent dans un univers rétro mais résolument ancré dans la tendance actuelle. Ce petit patrimoine est commun à chacun de nous et elle choisit de l’utiliser dans ses créations pour que l’on ne l’oublie pas. A long ou moyen terme, ces trouvailles sont vouées à disparaître.

steph bouvier dreano

35440 Dingé
http://l-insupportable-stf.fr

Focus sur les accessoires de l’Insupportable Stf*, Alain Epaillard (tous droits réservés)

Art’cyclé(r) : un jour, une oeuvre…épisode 17

Le Collectif de créateurs de mobilier 100 Détours

table_01

Atelier de fabricants de meubles intérieurs et extérieurs et d’autres produits bois à partir d’anciennes portes et fenêtres recyclées. A l’origine, un distributeur, poseur de fenêtres bois conscient que la filière de recyclage pour les anciennes fenêtres en bois est inexistante, décide de conserver l’intégralité des fenêtres qu’il dépose en attendant de trouver une solution de valorisation qui lui paraisse pertinente. Après avoir discuté du projet de création d’une structure dédiée à la fabrication de meubles à partir d’anciennes fenêtres, une mission de design de meubles est confiée à Jérémie Koempgen Architecte JKA0. 100 détours souhaite utiliser un minimum d’éléments qui ne sont pas issus du recyclage et optimiser un maximum de sa ressource en valorisant tous les éléments des anciennes portes et fenêtres.

79240 La Chapelle Saint Etienne
http://www.100detours.com

Art’cyclé(r) : un jour, une oeuvre…épisode 16

Aujourd’hui, le duo de Terre d’expression composé de Valérie CALVAT, céramiste & Jacques BOULAY, botaniste créateur.

terre d'expression 2

« Constellations » vues par Alain Epaillard (tous droits réservés)

Valérie Calvat travaille la porcelaine, la faïence et le grès qui lui permet de varier les approches et les collections qu’elle développe en petite série. Le dénominateur commun à ses collections est la recherche de matières brutes et la mise en valeur des terres. En porcelaine, elle crée des lampes et photophores aux textures brutes. En faïence, elle joue avec la terre rouge engobée de porcelaine puis graphitée (gravée). En grès, elle fait un travail de patines cuites pour mettre en valeur les creux et les reliefs qui rythment la surface des pièces.

Valérie Calvat – 70100 Gray – http://www.creation-ceramique.com
Jacques Boulay – jacques.boulay7@wanadoo.fr

Art’cyclé(r) : un jour, une oeuvre…épisode 15

martina hejmalova

La recherche d’inspiration de Martina Hejmalova est motivée par ses intérêts, en particulier par l’univers populaire. Dans son travail, elle cherche de nouvelles dimensions à une mémoire collective. Elle regarde plus souvent dans le passé que vers l’avenir et pense que ses propres expériences et souvenirs sont une mine d’idées nouvelles. Souvent, le début de son travail est une collecte des matériaux atypiques et rares. Ce qui ne veut pas dire chers mais qui ont une histoire. Martina Hejmalova aime le fait que, pratiquement, tout soit déjà créé et qu’elle va pouvoir s’exprimer en manipulant ces objets. Après des études aux Beaux-Arts, elle a eu envie de porter sa démarche artistique sur de petits volumes. L’intérêt pour la récupération se reflète sur la collection  » Ma tasse de thé ». Elle est créée à partir de vaisselle ancienne en porcelaine et en faïence. Dans son atelier, les assiettes se transforment en boucles d’oreilles, sautoirs, broches… qui nous rappellent les petits trésors de nos grand-mères.

35440 Guipel
http://www.martinahejmalova.fr

Photographie Alain Epaillard (tous droits réservés)

Art’cyclé(r) : un jour, une oeuvre…épisode 14

Native du Morbihan, après avoir vécu différentes expériences en France et dans le monde, Nolwenn Merlet est revenue vers ses origines: les Landes de Lanvaux  pour y créer son atelier, en 2007. Diplômée des Beaux Arts d’Arras en 2000 après une licence d’Histoire des Arts à Paris, elle poursuit sa formation en dorure ornementation. Ces techniques anciennes, elle les utilise et les adaptent dans ses créations. Ses œuvres personnelles sont toutes signées « Nola ».

Michel Delb, quant à lui, est créateur de lampes, un homme du faire. Il allie sa passion pour les vieux métiers et son amour du bois en mettant en lumière le travail des anciens. Il «chine» et récupère de vieux outils, différents bois, de vieux métaux, puis travaille la remise en état. Chaque lampe est une pièce unique et un hommage au travail manuel, aux anciens et aux mains de son père qu’il a vu travailler. Patience, ténacité, imagination, créativité sont ses atouts majeurs.

Nolwenn Merlet – 56460 Serent – http://www.nolwennartnola.net
Michel Delb « Asturel » – 56140 Ruffiac – http://www.club.quomodo.com/micheldelb

delb epaillard

Photographie d’Alain Epaillard (tous droits réservés)

#broceliande

Art’cyclé(r) : un jour, une oeuvre…épisode 13

chaise Dom

Dom est un artiste alsacien autodidacte aux origines hongroises, né en 1966, installé à La Gacilly depuis novembre 2011. Son expérience professionnelle de 15 ans en menuiserie ébénisterie lui confère une excellente maitrise du travail du bois. En compagnie de M-C., il a créé l’Atelier 1110 à la Gacilly. Son activité est la création d’objets, utiles ou inutiles, à partir de récupération. Beaucoup d’objets, particulièrement vieux, dont les personnes veulent se débarrasser ou voués à la destruction, sont intégrés dans la réalisation de créations atypiques et uniques (luminaires, tables, chaises, décoration intérieure et extérieure). On y trouve également des tableaux réalisés sur médium sculpté et peint, des sculptures en polystyrène, des sculptures en résine, en pierre, en métal.

56200 La Gacilly
http://atelier1110.org

Photographie d’Alain Epaillard (tous droits réservés)

#broceliande

Art’cyclé(r) :un jour, une oeuvre…épisode 12

Gilles Amoureux s’est tourné vers le design, la création artisanale et les arts plastiques depuis une quinzaine d’années. Il fuit la monotonie angoissante, l’uniformisation désespérante, les foules domestiquées, les limites imposées, la bêtise, les préjugés, la mode et les courants d’art. Il s’intéresse à l’envers des décors (toujours révélateurs), l’absurde (qui donne à réfléchir), l’infini (vertigineux), les questions qui laissent à imaginer plutôt que les réponses standardisées, les nouveaux paradigmes nécessaires à la survie d’un monde un peu fou. Il aime les plages vides et les têtes pleines, le cidre râpeux, les chemins de traverse et le nombre d’or, la vie et les pâtes al dente, le luxe du silence, de l’espace et du temps pour soi… Il s’essaye à créer des bribes de bonheur simple et un questionnement sur la préservation d’une planète aux équilibres trop fragiles pour ses turbulents occupants.

56870 Baden
http://www.polyxylos.fr

gilles amoureux epaillard

Photographie Alain Epaillard (tous droits réservés)

#broceliande

Art’cyclé(r) :un jour, une oeuvre…épisode 11

L’enfance de Thierry Menuau s’est déroulée dans l’atelier d’ébénisterie familial souvent réquisitionné par son grand-père pour des tâches ingrates et poussiéreuses. Il obtient son CAP et Brevet de Maîtrise puis exerce le métier de restaurateur de meubles pendant 10 ans. Ensuite, son parcours en tant que responsable d’association le conduit à créer en 2008 une des premières « Ressourceries » des Pays de La Loire .Cette double compétence l’a naturellement amené à revisiter le mobilier à partir d’éléments usagés. En 2013, il crée sa société « Les Ateliers du Pâtis » et une première ligne de meubles surcyclés « Une vie de tiroirs ».

49125 Briollay
http://www.lesateliersdupatis.com

thierry menuau epaillard

Photographie Alain Epaillard (tous droits réservés)

#broceliande

Art’cyclé(r): un jour, une oeuvre… épisode 10

cecile mairet epaillard

Après un DNSEP à l‘écoles des Beaux Art de Rennes, Cécile Mairet s’est spécialisée dans les métiers d’art et plus spécifiquement en pâtisserie d’ameublement. A la fin de cette formation complémentaire, elle a ouvert en 2000, un atelier de création de mobilier d’art en Alsace. Depuis 15 ans, elle multiplie ses compétences en se formant à diverses techniques de métiers d’art (laque, couture, tapisserie, ébénisterie). Le travail au sein de workshop dans des collèges et écoles du Bas-Rhin, lui permet d’initier les élèves à une approche du design artisanal. Ces spécialités alimentent un travail varié, qui cherche à démontrer l’interdépendance des éléments constituant notre monde à travers la création d’objets quotidiens. Ces objets, plus ou moins fonctionnels, ont un style graphique et coloré qui s’inscrit dans le design contemporain.

67290 Tieffenbach
http://www.cecilemairet.com

Photographie Alain Epaillard (Tous droits réservés)

#broceliande

Art’cyclé(r) : un jour, une oeuvre… épisode 9

Inspirée par le Land Art et l’Arte Povera, Gwenaëlle Hugot architecte d’intérieur et plasticienne conçoit ses tableaux, sculptures, volumes et installations à partir de végétaux courants et de récupérations puisés en pleine nature ou dans les villes. Ses créations tentent de rendre un peu plus léger le quotidien et de faire une large place au rêve éveillé. Ces œuvres interrogent la fragilité apparente de la nature à travers des créations paraissant éphémères sans l’être. Par différents procédés de stabilisation, de séchages, de cuisson et de teintures, le végétal est fossilisé pour plusieurs dizaines d’années alors qu’il paraît avoir été fraîchement cueillit. L’illusion fonctionne grâce à différentes techniques de préservation. Elle donne à voir ce qui nous entoure mais que nous ne prenons pas forcément le temps de regarder. Voyons-nous réellement tout? Cette graine de blé est-elle modifiée ou non? Naturelle ou chimique? La simplicité et l’esthétique des pièces permettent de poser ces questions par petites touches.

44400 Rezé
http://gwenaellehugot.tumblr.com

hugot épaillard

Photographie d’Alain Epaillard (tous droits réservés)

#broceliande