Portrait d’artistes : Mille Feuillets

Mille Feuillets

Hélène Limousin, maître artisan relieur, diplômée de l’école Estienne, réalise des reliures traditionnelles classiques et contemporaines. Elle développe des techniques se voulant inventives dans leurs formes (reliures démontables), leurs matières (cuirs travaillés, papiers végétaux, os), leurs contenus (poésies qu’elle écrit parfois et met en scène sous forme d’objet).

Laurent Bertin, enlumineur de France, utilise des matières vivantes comme le parchemin ou le bois pour ses supports et des ingrédients d’origine minérale, végétale ou animale pour la composition de ses peintures et encres. Ses œuvres parlent essentiellement de la faune et de la flore.

 

Parechemins et par eau

 


Hélène Limousin | Cholet (49)
02 41 75 11 79 | lesmillefeuillets@hotmail.com | www.lesmillefeuillets.fr
Laurent Bertin | Cholet (49)
06 79 52 13 78 | ltbertin@gmail.com | www.laurentbertin.fr

Portrait d’artistes : Laurence Rouvier – Schmitter

Laurence ROUVIER-SCHMITTER

Artiste peintre

Fascinée depuis toujours par la peinture, les couleurs et les matières, Laurence Rouvier-Schmitter ne se souvient plus du jour où elle a osé plonger dans cet univers magique et envoûtant…

Aujourd’hui, peindre est plus qu’un besoin, c’est une nécessité vitale, un exutoire qui s’impose à elle et la nourrit. Elle ne revendique et ne prétend à rien, juste partager ce qu’elle a à montrer et, peut être, offrir à certains un moment d’émotion et de plaisir autour de thèmes de travail qui lui sont chers.

La beauté, la puissance et l’énergie de vie des végétaux et des minéraux l’entourent, la nourrissent chaque jour. Son travail est en perpétuel changement, tout comme la nature qui au fil du temps se déforme et se transforme pour garder des traces de ce temps qui passe… Elle cherche donc elle aussi à en garder une trace, un souvenir aérien ou souterrain … Miroir de sa propre vie.

Au gré de ses réflexions et de ses émotions, elle utilise des techniques variées telles que la peinture, la gravure, la couture, la sculpture… Elle aime aussi explorer, toucher, transformer et intégrer dans ses travaux des matériaux très divers, des plus simples aux plus nobles : filasse, fibres végétales, racines, branches, sable, draps, photographies, bronze… pour travailler les matières,
les formes et les couleurs propices à l’inspiration et à la création.

Au commencement, rien n’est programmé. Un souvenir, une image, une émotion s’impose, une forme, un trait est posé et suit son chemin pour évoquer le monde qui l’entoure et qui résonne au fond d’elle.

Trace du temps 3

 


Chalonnes sur Loire (49)
laurence.schmitter@wanadoo.fr | 06 86 20 63 43
http://www.rouvier-schmitter-peinture.fr
http://www.schmitter-rouvier.fr

Portrait d’artistes : Yvanne Gouzard

Yvanne GOUZARD

Céramiste

Yvanne Gouzard pratique la céramique raku depuis 6 ans. C’est une exploration permanente de toutes les étapes de création qui la fascinent et l’animent : la terre, avec ses forces, ses « humeurs », son extraordinaire adaptabilité ; les cuissons de cette terre et l’alchimie qui la transforme en matière solide. Suivent alors la patience des émaux, les mélanges des multiples minéraux et oxydes à doser… Puis, couronnement de ces minutieuses étapes, l’intensité des cuissons Raku, où se côtoient en une joute passionnante les épreuves du savoir-faire acquis et les aléas des acteurs à l’œuvre : l’air, le feu, l’eau, la force, le temps…

La céramique Raku se vit comme la vie ; spontanéité, écoute de ce qui se dit et se fait, précision et patience, coups et chocs, préparations et découvertes inattendues, déceptions et grandes joies. C’est ainsi.

Miroir Raku


Nantes (44) | lerakudyvanne@gmail.com | 06 89 74 68 99 |
http://www.lerakudyvanne.com
http://www.facebook.com /Le Raku d’Yvanne

Portrait d’artistes : Joël Moutel

Joël MOUTEL

Artiste peintre

Joël Moutel, de formation littéraire mais artiste délibérément autodidacte, s’est exprimé d’abord, dans les années 80, au travers de la photographie. Puis, il s’est mis à « colorier » ses photos… Petit à petit, celles-ci ont disparu, remplacées par d’autres supports : carton, sable, gaze, toile… Pour la couleur, il utilise les peintures acryliques et vinyliques, mais aussi des cires teintées à l’aide de pigments naturels.

Ses œuvres donnent à voir et à méditer, certaines racontent quelque chose… Pour lui, comme pour beaucoup d’artistes, créer est un jeu en même temps qu’une quête véritable.

Il est sur le seuil, devant la porte : il ne sait pas quand elle va s’ouvrir, qui va l’ouvrir, sur quoi elle va s’ouvrir ni même si elle va s’ouvrir… Il crée : c’est sa façon, à lui, de frapper à la porte..

Signes


Guer (56) | joel.moutel@orange.fr
06 76 04 46 69
http://www.joelmoutel.com

Portrait d’artistes : Thierry Jacques

Thierry JACQUES

Sculpteur

Thierry Jacques est issu du monde de la mécanique moto ancienne. Il était connu dans ce métier sous le nom de « Titi Camboui ». Il réalise désormais des sculptures sur métal, il crée sa poésie et fait découvrir sa sensibilité en utilisant différents médiums tels que la soudure à l’arc et la soudure MIG.

Depuis un peu plus d’un an, Thierry Jacques offre une nouvelle vie aux pièces détachées, chaînes, couronnes, pignons, pots d’échappement…tout prend forme. Il tire son inspiration des pièces métalliques issues de la « récup’ » et du recyclage. Très sensible à la nature et à l’environnement, c’est instinctivement qu’il opte pour la création d’animaux aquatiques et marins en créant un
bestiaire composé d’oiseaux, de grenouilles, de piranhas, de requins, de poissons clowns…

Il n’y a pas de « logique » concernant les pièces qu’il crée, elles s’imposent à lui. Il a cependant l’envie de réaliser des œuvres plus grandes, plus imposantes, qui pourraient s’insérer, s’immerger dans l’espace public…toujours en lien avec la nature.

 

Hippocampe


Sulniac (56) | titi.camboui1@outlook.fr | 06 83 90 28 40
titisculpturemetal.wixsite.com/website
Instagram : titi.camboui
facebook : titi sculpture métal

Portrait d’artistes : Isabelle Henriot

Isabelle HENRIOT

Céramiste

Isabelle Henriot est originaire de Metz où elle a étudié le dessin industriel en bâtiment. Elle quitte rapidement la Lorraine pour parcourir la France et le monde. Après 15 années dans les métiers du tourisme, elle découvre le massage lors d’un voyage et elle en fait alors son métier.

L’envie de créer des petits personnages l’a prise lors d’une  » journée atelier  » avec une céramiste. L’acquisition de son propre four il y a deux ans lui a ouvert beaucoup de portes vers la créativité. L’autonomie pour les cuissons est essentielle.

Autodidacte, elle est passée du simple hobby à une passion qui se transforme aujourd’hui en un deuxième métier… Elle exprime au travers de la terre ce qu’elle essaie de transmettre dans ses
massages : la joie, la paix, la douceur et également une forme de poésie, celle qui se dévoile au cœur de chacun.

 

Les 3 baigneurs

 


Tréduder (22) | isabellecachalot2@yahoo.fr | 06 61 58 11 27
http://www.instagram.com/zaandco/
http://www.facebook.com/isabellehenriotceramic/

Portrait d’artistes : Sarah Guillo

Sarah GUILLO

Laqueur

Le métier de laqueur trouve ses origines dans le commerce avec l’Asie, lorsque les européens découvrent les laques de Chine et du Japon ; ils sont fascinés par cet art. On cherche alors à l’imiter, et au XVIIIème siècle, les frères Martin créent le vernis Martin, à base de copal et d’huile de lin. Ainsi est née la tradition de la laque européenne. Aujourd’hui, Sarah Guillo continue cette tradition en apprêtant des panneaux de bois à la colle de peau de lapin et au blanc de Meudon. Les pigments sont broyés avec le vernis, les couches sont passées, séchées au moins 24h, puis poncées à la main. Vient ensuite le travail de décor réalisé au pinceau, avant la finition et le lustrage, étape finale qui révèle la brillance et surtout la profondeur inimitable des laques.

Avec la nacre, les poudres de bronze et la feuille d’or, elle crée des jeux de lumière aux motifs inspirés par la Nature et telle la beauté d’un instant éphémère que la laque immortalise et anime de ses reflets., un éclat d’or pour évoquer une lumière, un glacis pour sculpter la profondeur et le motif comme métaphore. L’objet devient précieux, se charge d’histoires et d’émotions, entre
le souvenir et le rêve.

 Rosée Détail

 

 


Vannes (56) | entre.laque@gmail.com |
07 54 81 05 02 | http://www.entre-laque.fr

Portrait d’artistes : Le Hangar du Pendule

LE HANGAR DU PENDULE (Collectif)

Soizic Kerihuel artiste peintre, Anaïs Landes mosaïste fresquiste, Rouge-Forge forgeron coutelier, Clovis Cruchet luthier, Atelier Farges tailleur de pierre, Tack t’es pas chez mémé tapissière d’ameublement, sont issus du collectif du Hangar du Pendule. Cet espace de création artistique, plein de surprises et crée en 2012 se situe à Trentemoult, petit village des Bords de Loire tout près de Nantes.

La diversité des pratiques et profils entre artiste, artisan et artisan d’art, fait naître de riches collaborations entre les métiers. La mutualisation des ressources permet des échanges techniques fructueux. Au-delà des savoir-faire, le collectif se repose sur une véritable complicité entre ses membres autour de la passion de la création, du faire et de la matière.

 


Trentemoult (44) | lehangardupendule@gmail.com
Facebook : @atelierlehangardupendule
http://lehangardupendule.over-blog.com/

Portrait d’artistes: Rémy Tassou

Le sculpteur Rémy Tassou, inventeur du style « Cybertrash », s’intéresse aux déchets de l’ère électronique. Ses sculptures sont faites à base de composants récupérés sur des machines hors service, irréparables, dépassées ou simplement démodées.

Depuis vingt ans il s’emploie à montrer qu’il existe dans cette complexité technologique une beauté que les générations précédentes ne pouvaient soupçonner. Beauté des composants, de leur formes curieusement imposées par leur fonction et les exigences de la miniaturisation, beauté des matériaux déclinés suivant un code couleur aux variations dictées par les nécessités d’un repérage efficace, beauté secrète du silicium au cœur de ces objets couverts de brevets et gorgés de métaux précieux…

Ses sculptures témoignent du design de notre temps et participent au nécessaire travail de mémoire de cette technologie exceptionnelle qui redessine notre monde et nous conduit à considérer différemment notre planète commune.

Portrait d’artistes: Mich Mao

Mich Mao (Michel Mao) a connu de nombreuses expériences professionnelles et personnelles avant de découvrir la pratique de la sculpture sur bois en 1997. Rapidement, il décide de se consacrer uniquement à l’activité de plasticien. Il a d’abord utilisé des matériaux de récupération. Mais il avait envie de sortir des produits manufacturés, si bien que, depuis une dizaine d’années, il utilise des produits neufs. Il se procure des plaques de tôle, qu’il découpe, soude et galvanise, pour réaliser des œuvres qui traversent le temps sans rouiller et ni perdre de leur superbe. Il travaille principalement sur l’idée de déplacement en général.

Pour Mich Mao, la matière n’est jamais morte. Elle bouge en permanence. Un objet peut avoir mille vies et nous raconter mille et une histoires. Et c’est bien là l’autre particularité des réalisations de ce sculpteur unique. Il y a l’émotion esthétique d’un volume, la beauté d’une courbe, la force d’une forme qu’on rêve de caresser, la beauté d’un mouvement suspendu… et, tout de suite après, l’histoire qu’on entend ou qu’on a envie de se raconter.

Les sculptures de Mich Mao ne sont pas que des nuages d’acier qui illuminent nos journées, ce sont des odes à la liberté, des traits d’humour dans la nuit, des phares contre l’obscurantisme et une invitation permanente au voyage. Ses oiseaux sont majestueux et plein d’humour, attachants et élégants, ils semblent poser sur le monde un regard malicieux.