Portraits d’artistes : Guy Terrier

©A. Epaillard

Dans le cadre de l’exposition « Frontières intimes », Guy Terrier nous propose des toiles aux cadrages souvent cinématographiques.

Il privilégie la mise en exergue du contexte dans lequel s’inscrit un sujet, plus que le sujet lui-même. Ce travail est fortement présent dans ses représentations de la vie urbaine, où se retrouvent conceptualisés oppression et sentiment de solitude qu’il accole à son thème de prédilection actuel qu’est la capitale nippone Tokyo.

Quand des personnages colorés semblent traverser un monde incertain, l’artiste explore la relation de l’individu à la communauté, et nous invite à méditer sur les frontières qui nous traversent…

Ses compositions reposent pour beaucoup sur un esthétisme graphique et l’utilisation d’une palette de couleurs harmoniques. Artiste pressé, il ressent l’urgence de créer et d’obtenir au plus vite sur la toile les images et impressions qui l’habitent. Il opte ainsi tout naturellement pour la technique acrylique qui, à ses yeux, est la seule pouvant transmettre l’élan, la violence et la spontanéité qui caractérisent son travail.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s